Journée internationale de l’Enfant africain à Uvira

L’enfant africain de la cité d’Uvira au rivage du lac Tanganyika en face de Bujumbura, capitale du Burundi a été honoré, pour la toute première fois, par une série de projections 3TAMIS.

060616 UVIRA Journee internationale Enfant africain 3

Il était question de sensibiliser les enfants et les adultes sur la violence faite aux enfants et aux manipulations néfastes.

Le film principal « Enfants accusés de sorcellerie » était suivi des spots sur le vote, les dix commandements pour mieux voter et le kit électoral.

060616 UVIRA Journee internationale Enfant africain 2

On a tenté de diffuser une partie de match de football Mundial 2006, puis le « peace camping » des jeunes, organisé par le Groupe Jérémie dans les camps des casques bleus aux environs de Bukavu.

Le spectacle s’est passé au stade de football sur l’avenue de la cathédrale dans le quartier populaire de Songo.

Plus de 2.000 enfants étaient au rendez-vous. Certains étaient accompagnés de leurs parents.

On pouvait dénombrer plus de 1.500 adultes intéressés par les débats qui ont suivis les projections.

La sorcellerie est une illusion et ce sont les enfants qui en sont les victimes. La conséquence de la pauvreté, des désordres de ménages et/ou de la mauvaise gouvernance et leurs corollaires.

D’où la nécessité de poser des actes citoyens responsables pendant le vote et inscrire un point nouveau au cahier de charges du candidat à élire.

A plusieurs reprises les parents ont martelé : « Le pays a été longtemps mal dirigé ; les parents sont devenus irresponsables. Le phénomène de la sorcellerie n’existe que dans les quartiers pauvres comme Songo ici à Uvira. Il faut bien voter ce tour… »

L’association de droit de l’homme Arche d’Alliance, OSP et d’autres avaient mis en place une synergie pour l’organisation efficace de la commémoration de la journée internationale de l’enfant africain, il y a eu la projection des manifestations dont une conférence de sensibilisation contre les violences faites aux enfants, un carnaval motorisé, une soirée culturelle à la Paroisse catholique et des émissions radio.

Partenaire Enfance

La visite du Centre pour Handicapés Béthanie a été une occasion de solidarité de la section de protection de l’enfant de la MONUC avec ces enfants encadrés par des religieuses italiennes.

La réussite de cette journée a bénéficié de l’appui financier et logistique de la MONUC Bukavu (section de la protection de l’enfance) et Uvira (section de l’information publique).

Habitants des quartiers : stade de football sur l’avenue de la cathédrale dans le quartier populaire de Songo

Estimation du public : + de 2.000 enfants et 1.500 adultes = +- 3.500 personnes en une soirée !

Organisation : 3TAMIS en collaboration avec MONUC Bukavu (section de la protection de l’enfance) et Uvira (section de l’information publique).

Déroulement :

  • Animation et musique
  • Projection à l’affilée de 
    • Enfants accusés sorciers
    • Spots de promotion des élections
    • 10 Commandements pour mieux voter
    • Présentation du kit électoral – Comment voter
    • Peace camping du Groupe Jérémie
  • Débats

L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils