Journée internationale de la paix

La célébration de la journée internationale de la paix est en voie de devenir une tradition à Bukavu et dans la province du Sud-Kivu.
060921 Journee internationale de la paix (6)

« La paix est possible car c’est une affaire entre des hommes, et le fait de nous retrouver ensemble comme ça, montre que nous pouvons vivre harmonieusement, dépasser nos différences… » dira Madame ZAINABO Sylvie, à l’issue de la marche…

Il y a seulement 5 ans que l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à l’unanimité, la résolution 55/282, désignant le 21 septembre, « Journée Internationale de la Paix ». En 2001, la résolution a été renforcée par la décision d’en faire un jour de non violence et de cessez-le-feu, au cours de laquelle toutes les nations sont invitées à cesser les hostilités.

Des manifestations avec les enfants, des retransmissions d’images de New-York sont l’essentiel de ce qui s’est passé à Kinshasa, ce 21 septembre 2006, d’après le service d’information publique de la Monuc.

A Bukavu, une marche pour la paix était co-organisée par la Monuc et la société civile. Elle a été ponctuée de discours, de musique et de poèmes…

Pour Madame Agnès KAMUANYA, vice-présidente de la société civile du Sud-Kivu, la paix est un  rêve que nous voulons réaliser ensemble.

« Nous avions un rêve, celui d’aller aux élections, nous y sommes allés et nous irons encore pour nous choisir des dirigeants épris de paix et de justice ». Pour elle, la paix est synonyme de bonne gouvernance pour permettre aux citoyens de vivre heureux…

Malheureusement, on n’y est pas encore  car des violences et des foyers de tensions persistent dans nos quartiers alors que des avancées importantes sont observées, les lois réprimant ces délits ayant été votées…

Les élections constituent cette lueur d’espoir qui permettra de construire une paix durable avec le concours de nos élus pour l’élaboration de bonnes lois, mais aussi et surtout l’application des lois existantes. Chacun a donc une part à jouer, dans le chantier de la paix …

Madame Elia VARELA de la Monuc Bukavu pense que le Sud-Kivu est à l’abri des violences comme celles qui se sont passées dernièrement à Kinshasa parce que toute la population veut la paix. La journée est importante parce qu’elle se passe dans un contexte électoral dont le processus est à mi-parcours.

A Uvira, plusieurs activités ont marqué cette journée : une marche pour la paix, un petit festival de musique, danses folkloriques et concours artistique

Les enfants du monde n’étaient pas en reste.

WARCHILD a organisé une manifestation exceptionnelle mettant en relation des enfants de Bukavu avec des personnes du Nord grâce à la transmission via satellite et Web.

Au même moment, 15h30 à Bukavu, RDCongo séparé de milliers de kilomètre de Scheveningen en Holland – Europe, le symbole de la paix était réalisé !

WARCHILD a fait confiance à 3TAMIS pour assurer la prise d’images avec sa caméra DVCAM

En savoir plus

>Journée internationale de la paix – UN

>warchild


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils