Bukavu & Kinshasa – Le cinéma congolais en péril ?

Le cinéma en péril ?

Kinshasa, octobre 2006

Du 1er au 10 octobre 2006, Franck Mweze, coordinateur de 3TAMIS réseau, a séjourné dans la capitale Kinshasa.

061012  Vue de Gombe Bld 30 juin

La rencontre avec Carol Sacre, chargée de la communication externe Grands-Lacs à la Coopération technique belge en mission à Kinshasa a été un des rendez-vous importants à l’agenda de 3TAMIS.

061012 Carol Sacré et Franck Mweze

D’autre part, les rencontres au Centre Wallonie Bruxelles, ont permis de croiser Jean-Michel Kibushi et les jeunes cinéastes de  Kabola Film.

Franck Mweze a été l’invité de l’émission OMO-cinéma par la présentatrice Francine Thiala et le réalisateur Dido Lolingo au studio de production JD sprl.

061012  Dido et Francine

La visite de  l’Ecurie Maloba à Bandal a été l’occasion de découvrir un théâtre de plein air organisé dans la Commune de Bandalungwa.

Il est à déploré que la RDC n’ait plus de cinéaste résidant et en pleine activité.

Certains sont décédés, d’autres vivent à l’étranger. Les jeunes n’ont plus de points de référence. Ils en appellent encore à Mweze Ngangura et Monique Phoba,…

Kabola film espère être relancé par Mme Monique Phoba et Mr Guy Kabeya. Mlle Clarisse Muvuba, jeune finaliste de l’Institut National des Arts aussi bien que Dido Lolingo réalisateur d’émissions TV formé à l’Académie des Beaux-arts tiennent mordicus à créer le Hollywood congolais s’ils sont bien encadrés !

Le projet Yambi 07 facilité par le Centre Wallonie-Bruxelles à Kinshasa fournit des efforts pour faire se rencontrer les talents disséminés çà et là avec des professionnels venant de la Belgique et de l’Afrique avant le grand rendez-vous culturel  de l’année prochaine, en Belgique.

Par ailleurs, les lieux consacrés à la culture manquent, puisque vendus à des églises par certaines autorités administratives insensibles à l’importance de la culture.

Où sont parties les salles de cinéma et salles d’exposition léguées par la colonie belge ? A Kinshasa, pour tout le Congo, il ne reste plus que le beau Cinépolis…

061012 Quel sort pour ce ciné ?

Oublié la deuxième république qui a vu se succéder nombre de ministres de la culture peu soucieux de leur responsabilité alors que le Congo est un pays aux richesses culturelles incommensurables ?

Parmi les acquis de ce voyage, l’obtention de l’arrêté ministériel accordant la personnalité juridique ASBL à 3TAMIS, et les séances de travail avec les opérateurs culturels et opérateurs du cinéma ainsi que l’audiovisuel.


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils