Kalemie – Journée internationale de la paix

La paix, notre préoccupation majeure

Kalemie. Comme partout au pays, la recherche de la paix est la préoccupation majeure de la population du district du Tanganyika.

Qui veut la Paix, prépare la PaixLa paix sans pain est une épée

Le contexte de vie actuelle se caractérise par  la recherche de l’argent, la course au pouvoir, la haine ethnique et tribale, les conflits parcellaires, les croyances de toutes natures dont la sorcellerie, les violences…

Pourtant, un effort remarquable des ONG et des associations locales, nationales et internationales se fait sentir pour promouvoir la culture de la paix  : la construction des écoles dans les environs de Kalemie par la CARITAS, l’encadrement des femmes victimes de violence sexuelle  par la Commission Justice et Paix, la réinsertion des ex-combattants par le PNUD ; l’ONG française Solidarité a construit des puits et sources dans les environs de Kalemie pour lutter contre le choléra, l’armée belge a aménagé une partie du marché de la Lukuga, des bénévoles ont rassemblé des livres pour l’Université de Kalemie et continue le projet pour créer une première bibliothèque publique, la réhabiliation du pont ferroviaire de Nyemba par la coopération belge, etc…

Depuis quelques temps, à Kalemie, les gens vaquent paisiblement à leurs occupations en toute quiétude, sans trop de tracasseries. La section information publique de la MONUC par Melle Marie-Eve Saint Georges a organisé une manifestation à l’occasion de la journée internationale de la paix avec les autorités locales et la corporation de la presse de Kalemie.

Celle-ci est constituée de la  Radio Télévision Nationale Congolaise (RNTC), de la radio PAREC, de la radio KAOZE du diocèse de Kalemie Kirungu, de la radio communautaire de Kalemie (RTCTANG), du Centre Audiovisuel de Kalemie (CAVK), de la radio OKAPI, de l’Agence Congolaise de presse (ACP) et de la presse écrite de Lubumbashi QUIPROQUO.

L’équipe du CAVK associée à cette activité, a promené son micro pour recueillir des impressions sur la question de la paix.

Extraits :

070926 CAVK Journee internationale de la paix (9)

Mr. Ilunga, chef coutumier : « Pendant la guerre  nous avons perdu pas mal de nos frères et sœurs, c’était difficile de voyager, le pont ferroviaire de Nyemba était cassé, mais aujourd’hui suite à  la réhabilitation, les gens circulent librement et plus facilement ».

070926 CAVK Journee internationale de la paix (11)

Mr. Apame Saidi, coordonnateur national de l’ONG Dan Church Aid (DCA): « La présence des engins non explosés, placés pendant la guerre est une menace pour la population.

Dan Church Aid comme expert en déminage, a aidé la population à retourner dans leur village en identifiant les zones minées et en détruisant ces engins »

070926 CAVK Journee internationale de la paix (10)

Pour le commandant de la police inspecteur adjoint, Mr. Nseba Juadja : « Nous recevons une formation de maintient de l’ordre avec les formateurs de la Monuc en provenance de Kinshasa. Dans ce district, il y a eu du banditisme de toutes natures; cette situation a diminué, ce sont maintenant des cas isolés. »

Le sentiment national existe encore dans les esprits si bien que nos interlocuteurs ont évoqué la situation d’insécurité qui prévaut à l’Est du pays, le non paiement des salaires des fonctionnaires de l’Etat, qui a justifié la grève des enseignants des écoles publiques, etc.

Tous s’appuient sur une expression française qui dit que « La paix sans pain est une épée ». Les attentes sont donc encore nombreuses.

Le 21 septembre, un programme fort chargé a donné place à des consultations médicales gratuites à la base de la MONUC par le contingent béninois.

070926 CAVK Journee internationale de la paix (7)

Le chef du bureau de la MONUC Mr. Henk, le Commissaire de District du Tanganyika M. Rigobert Tchimanga et le Commandant du bataillon béninois M.Ismaêl Adjanohoun ont procédé à la plantation de l’arbre de la paix à la plage touristique sur la route vers l’aéroport et à la base de la MONUC.

Le choix de l’arbre n’a pas été fait par hasard : un long arbre de légendaire longévité et dont les écorces peuvent être utilisées à des fins médicales.

Un atelier avec les journalistes au cercle de la SNCC, autour du thème de la paix.

Dans leurs exposés, l’administrateur du territoire et le chef du bureau de la Monuc ont encouragé et invité les médias à conquérir la paix grâce à leurs activités.

Les deux autorités ont promis de prêter main forte à la presse locale dans leurs prestations.

070926 CAVK Journee internationale de la paix (1)

Le CAVK a réalisé un documentaire de 26 minutes sur la contribution des ONG, des associations, des maisons de la presse locale à la paix et sur les impressions de la population, qui a pour titre « La paix, notre préoccupation majeure ».

Bien sûr, d’autres maisons de presse ont produit des émissions autour de ce message de paix. La projection du film documentaire a été l’occasion de faire des échanges d’expériences, d’apprécier les activités présentées par chacune, de partager des informations et des améliorations à prendre en compte.

La journée a été clôturée par un match de football au stade Sendwe : Inter–lacs contre le contingent béninois de la MONUC.

Le score a été de 2 à zéro en faveur d’Inter-lacs !

Pour en savoir plus…

> La Journée Internationale de la Paix

> Caritas international

> Dan Church aid

> Handicap International

> International campaign to ban landmaines

> Radio Okapi


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils