3TAMIS Caméra etc – La vie de Poxi, un petit chien courageux !

Lundi 12 juillet, 14 enfants de 8 / 12 ans venus de Bagira ont envahit les locaux de 3TAMIS, sous la supervision de Déo, leur responsable du centre DSEV (Dynamique pour le Soutien aux Enfants Vulnérables) et d’Iris, Angèle et Madeleine de War Child Holland.

Encadrés par 3TAMIS et Camera-Etc, ils ont commencé un stage haut en couleurs leur promettant aventures et découvertes.

[dailymotion id=xr18la]

Les étapes de réalisation…

Première étape : inventer un scénario. Étape indispensable parce que sans histoire…pas de film !

Deuxième étape : Ensuite, dessin et découpage. Les enfants ont imaginé et réalisé les décors ainsi que les personnages du film d’animation.

« J’ai aimé dessiner et surtout découper, c’était la première fois » nous confie Cito, 11 ans. «C’est comme ça qu’est né Poxy, notre héro. Un petit chien très courageux… »

100720 3TAMIS Camera etc La vie de Poxi (4)

Mais comment Poxy et ses amis vont-ils pouvoir bouger ?

Pour certains, il fallait danser et les personnages s’animeraient à leur tour, pour d’autres, tout était une histoire de télécommande !

La troisième étape a donc été la découverte de l’appareil photo et de l’ordinateur pour le tournage.

100720 3TAMIS Camera etc La vie de Poxi (2)

Ce qui a permis aux enfants de comprendre comment animer les personnages… Siana, 10 ans, a beaucoup aimé prendre des photos avec l’ordinateur « parce que j’ai aimé voir les dessins de Poxy et de sa maman qui bougeaient, je ne m’y attendais pas ! »

Quatrième étape : faire les voix et enregistrer les sons ! Notre héro peut maintenant parler et nous raconter son histoire…

Et si vous aussi avez envie de savoir ce qui lui arrive, rendez-vous mercredi 21 juillet à 15H00 à la salle Vénus, à Bagira !

Le thème exploité lors de cette semaine de stage, « Maltraitance et discrimination dans la famille », a été choisi par les enfants eux-mêmes.

Sakawa, 14 ans, nous dit que « Le thème a été très bien choisi parce qu’il donne une leçon aux parents qui doivent comprendre que les droits de chaque enfant doivent être respectés » et Amani, 13 ans, de renchérir « J’aime le film que nous avons fait pour montrer à nos parents comme ils ont maltraité nos cousins ».

« C’est la situation qui se passe dans nos quartiers et avec ce film, on va pouvoir éduquer beaucoup de familles de Bukavu et d’ailleurs » confirme Gisèle, 13 ans.

C’est donc un défi de taille qu’il faut relever maintenant en faisant circuler le film, en sensibilisant les familles et communautés.

Cette aventure a été pour ces 14 enfants « un soutien psycho-social » affirme Déo. Ce qu’Iris a elle aussi remarqué « Je suis très contente de voir la façon dont les enfants se sont ouverts durant cette semaine et la confiance en eux qu’ils ont acquise ».

Quant à Louise-Marie Colon et Benjamin Vinck, les deux animateurs de Camera-Etc, ils ont vécu cette expérience comme enrichissante :

« Malgré quelques problèmes organisationnels dus à la nouveauté de ce projet et au délai très court que nous avions, le stage c’est révélé une réussite dans son ensemble, tant au niveau humain que professionnel. L’investissement de chacun ayant contribué à la réalisation du film.

Les enfants ont pu s’approprier un outil nouveau pour prendre la parole et parler d’un sujet qui les touche et qui est problématique dans leurs quartiers.

Ils ont fait preuve d’une grande créativité en abordant un sujet difficile de manière métaphorique et humoristique.

Ils ont participé à toutes les étapes et chaque enfant a pu trouver sa place au sein de l’équipe et acquérir un peu d’assurance. »

Bref, un pari réussi !

Nadège Van Mechelen

Le stage avec les enfants avait été précédé d’un atelier de formation à la réalisation de film d’animation pour l’équipe de 3TAMIS : Lire le reportage


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils