Le FESNAG, Festival National de Gungu, à l’est de la RD Congo, pour la paix 3TAMIS y participe

Du 19 au 22 juillet 2014, le Festival National de Gungu s’est déroulé pour la première fois à Bukavu et à Goma

Les tambours congolais et voisins ont retentis contre les crépitements des armes pour dire non à la guerre, aux violences faites contre les femmes et dire oui à la cohésion nationale et la consolidation de la paix.

Le Fesnag s’est poursuivi à Goma le 23 pour se clôturer le 26.

140723 Festnag a Bukavu (3)

Le Festival National de Gungu ?

Il tire son nom de Gungu, une cité rurale de la province du Bandundu à plus ou moins 580 km de Kinshasa et à 50 km de Kikwit.

Le Festival national de Gungu est un événement socioculturel et touristique qui favorise la rencontre des artistes traditionnels de la RDC, de l’Afrique et du monde.

140723 Festnag a Bukavu (19)

L’initiative du Festival de Gungu date de 1925, sous l’appellation de « Saga ou Luvidi » terme Pende qui signifie « Jeux, Spectacle, défilé, festivité » que présentaient les artistes pendes (prononcez : péndé) devant l’autorité territoriale coloniale chaque 21 juillet pour la commémoration de l’indépendance de la Belgique, au chef-lieu du territoire de Gungu. La RDC s’appelait à l’époque « Congo belge ».

De 1960 à 1985, le festival va connaître une léthargie. Il sera relancé en 1986 par le docteur Placide Midi-A-Gumama (décédé en 2011) sous l’appellation de Festival socioculturel de Gungu, pour s’interrompre à nouveau jusqu’en 2008, où le « Festival national de Gungu » (Fesnag) devenu institution nationale se tient les années impaires à Gungu et, à tout autre lieu de la RDC les années paires.

En tant que festival national, il bénéficie de l’appui du gouvernement national, d’une participation des gouvernements provinciaux qui l’accueillent et de partenaires des coopérations européenne et américaine.

Le Fesnag à Bukavu ? 12.000 festivaliers !

Pour sa 14ème édition à Bukavu, 15 groupes de danseurs traditionnels du Sud-Kivu, 11 des autres provinces de la RDC, les tambourinaires du Burundi, le groupe culturel de l’Uganda et celui du Kenya se sont retrouvés.

La participation a été totale : Les autorités nationale et provinciale pour les subsides, les artistes mobilisés et motivés à exhiber ce dont ils sont capables, encadrés pour la plupart par leurs chefs coutumiers. Les commissions techniques de préparation autour de madame Bernadette Masoka, Ministre de la culture et arts et son chef de division provincial Amuri Bin Nkusu. Les médias pour la promotion de la manifestation et son suivi.

Et le succès de foule, voyez plutôt : à l’athénée d’Ibanda pour l’ouverture officielle des manifestations, aux trois jours au stade de la Concorde de Kadutu, environ deux mille personnes par jour et le dernier jour, plus de cinq mille visiteurs.

Tout compte fait, avec plus de quatre cent danseurs tous âges et sexes confondus, ce sont près de douze mille festivaliers pour la 14ème édition du Festival national de Gungu à Bukavu !

 

Marcelin Cishambo, empêché, par la voix de son vice-gouverneur, Mr Gabriel Kalonda Mbulu, a eu raison de souligner dans le discours d’ouverture que les habitants de Bukavu avaient été habitués aux cérémonies festivalières par le FestBuk, Festival de Bukavu organisé par 3TAMIS depuis 2005.

D’ailleurs, rendez-vous en 2015 pour ses 10 ans !

De l’évaluation

3TAMIS

Franck Mweze, coordinateur 3TAMIS et porte parole de la commission d’évaluation du Fesnag, a souligné la qualité des chorégraphies, du jeu des tam-tams, le son des instruments taillés dans du bois, des calebasses et des grelots, les chants, les tenues en fil de raphia et peaux d’animaux, et le rythme des pieds au diapason avec celui des tambours et autres instruments de musique. 

Tout cela pour réaffirmer que l’Afrique subsaharienne est capable de partager un riche patrimoine culturel au service de la paix.

Franck Mweze


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils