8 containers de 20 pieds 4 pour Kalemie, 4 pour Kalima

Une formidable aventure humaine !

Pour le projet de Kalemie, plus que la fourniture de matériel et l’éventuel financement en termes d’investissement, c’est ce qui est mis en place comme dynamique de projet et de changement de mentalité ici et de là-bas qui est important…

2007 – AMIKAL – Karibu Kalemie, un peu d’histoire…

C’est suite au voyage de Liliane Schraûwen en juillet 2007, originaire de Kalemie, que tout s’est mis vraiment mis en œuvre.

CAVKalemie

L’AMIKAL, l’Association des Amis de Kalemie pour ainsi dire créée à cette occasion, a fait le pari que suite à l’accueil extraordinaire qui lui a été réservé, de retour au pays, Liliane mobilisera toutes ses connaissances et le réseau des anciens de Kalemie dont elle fait partie, les gens d’Albertville.be…

C’est chez Annie lors d’une séance photo présenté par un militaire belge en fin de mission à Kalemie, que Liliane a réalisé que son rêve pouvait devenir réalité. Alors que les officiels belges déconseillent l’idée même d’un voyage en RDC et plus particulièrement à l’Est, elle a fait confiance aux Sr de St Joseph congrégation congolaise. Celles-ci l’ont pris en charge de Kinshasa à Kalemie en passant par Lubumbashi.

46 ans après avoir quitté la ville de son enfance… Liliane a vécu d’extraordinaires moments d’émotion, de redécouverte, avec Kafran, son guide attitré, secrétaire et chargé des oeuvres de l’AMIKAL. Lire son récit

Liliane est revenue avec un surnon affectueux : « Da Lili ». Et avec quantité de photos, surtout avec une production du CAVK, « Kalemie, paradis perdu » un remarquable document plein d’information, de poésie et d’humour sur la ville et ses environs, aujourd’hui.

Alors, elle a invité les amoureux et les nostalgiques de Kalemie à une séance photo. Un groupe s’est naturellement formé pour répondre à la question : « Que peut on faire ? » Comme l’AMIKAL avait déjà choisi son nom, il nous restait d’en trouver un autre et ce fut : « Karibu Kalemie » – Bienvenue Kalemie ou Bienvenue à Kalemie !

Une dynamique s’est mise en place, pour interpeller et agir, ici et là-bas. Des réunions se sont tenues dans tous les coins de Belgique, tour à tour chez l’un des membres de Karibu Kalemie.

Grâce à la vente de DVD souvenirs, un petit fond de caisse est constitué et permet de payer certains frais. Un membre contribue à soutenir Kafran, le chargé des oeuvres de l’AMIKAL pendant une année, la Fondation André Ryckmans accepte d’être porteur du projet…

Un espace d’échange entre les deux partenaires est créé pour la promotion de la ville, sa région  et son développement via l’Internet basé au CAVK

Petit retour en arrière : En 2006 déjà, sous l’égide des sr de St Joseph, un premier envoi de livres, cahiers et bic pour écoliers, divers jeux et jouets sont réceptionnés par l’université de Kalemie, les enfants orphelins du VIH/sida et le complexe scolaire Zawadi. Ceci grâce à la bienveillance d’Annie et Michel, de Maria Clara, et à l’armée belge qui a assuré l’expédition avec ses vols sur Kalemie. Lire le reportage… 

CAVKalemie

2007 – Karibu Kalemie s’investit.

Les réunions se suivent à chaque fois chez l’un et l’autre, occasion de faire connaissance entre nous.

Des débats sur les priorités s’engagent, parfois de manière forte car les avis sont très opposés : Il y a ceux qui veulent expédier des médicaments, c’est l’urgence, et ceux qui veulent répondre à la demande de la présidente de l’AMIKAL, Sr Euphrasie Beya : la réhabilitation de la salle d’opération de l’hôpital général de référence. D’autres proposent de faire déjà avec ce qui existe, d’autant que nos structures respectives sont encore jeunes et que des projets comme la réhabilitation d’une salle d’opération demande plus de disponibilités, de financements et de compétences…

Peu à peu des livres sont rassemblés, du matériel informatique, des chaises roulantes, etc.

Ce qui est mis en œuvre avec les projets AMIKAL / Karibu Kalemie, c’est l’envie de créer et de mobiliser par une dynamique de mise en projet du secteur privé et public où l’organisation, la prise de risque, l’investissement sont motivés par la nécessité de changement, le besoin conscient que beaucoup de choses peuvent être faites sur place par l’action, l’audace, l’enthousiasme, l’imaginaire et la créativité…

Ici, ce qui est extraordinaire, c’est la volonté enthousiaste de faire quelque chose et de commencer par ce qui est possible en terme politique et économique, par des actions simples et concrètes…

AMIKAL L’idée est que toutes les actions directement liées ou non avec les activités de l’AMIKAL, amènent les autorités politiques et civiles à comprendre qu’il est possible d’imaginer la vie autrement et de la modifier sans pour cela tout attendre de l’extérieur que ce soit de l’Etat, de la province, de Kinshasa et des aides extérieures…

Karibu Kalemie. L’association de fait est constituée de personnes issues de Flandres, de Bruxelles et de Wallonie ayant souvent une histoire ancienne ou récente avec Kalemie. 

Des débats internes parfois intenses, se font pour évaluer, imaginer les meilleurs investissements à faire, ce qui seraient les priorités, leurs faisabilités, etc. Une vraie approche démocratique de l’action de solidarité se met en place.

Des amis de France et d’ailleurs, témoignent régulièrement leur sympathie et collaborent à différents projets…

Hôpital Général de Référence de Kalemie. L’idée est de réfléchir avec les personnels de l’hôpital et avec l’AMIKAL à comment penser aujourd’hui, un complexe en soins de santé à la fois moderne, utlisant toutes les ressources du développement durable – pour le bâtiment et l’utilisation des sciences médicales locales par exemple, et à la fois accessible aux plus démunis, tenant compte des spécificités positives de la Culture en terme social, oubliées ailleurs. Une priorité : une salle d’opération adaptée et moderne…

La présentation de l’HGR en dit long sur les besoins… Lire la suite .pdf

CAVKalemieCAVKalemie

2008 – Arrivée d’un premier container. 

Wereld Missiehulp, une association catholique d’entraide spécialisée dans l’expédition de container vers le Congo a fait don d’un container pour Kalemie et des frais d’expédition jusqu’à Kigoma. A charge de Kalemie de financer le transfert Kigoma Kalemie et le déchargement à quai, son transport pour la destination finale, le tout avec le concours de l’Ordre de Malte de Kinshasa.

Il y a de la place pour nos affaires… Wereld Misssiehulp accepte de les prendre pour remplir le container. 

2008 – Des lits médicalisés, du matériel médicals, des vêtements en quantité, des livres…

Un jour, Maria Clara informe que la Clinique Notre Dame à Tournai a déclassé des lits médicalisés. Ils sont quasi neufs et entreposés à l’école militaire de logistique au quartier St Jean à Tournai. 183 lits !

CAVKalemieCAVKalemie

Contact est pris avec Luc Dusoulier, directeur de la Mutualité Chrétienne Hainaut Picardie qui accepte d’en faire don à Karibu Kalemie. La MHCP est engagée depuis de longues années au Sud-Kivu dans un formidable programme d’appui aux mutuelles. Lire le dossier Mutuelles 

Reste à trouver le moyen de transporter ces lits sur Boechout. Wereld Missiehulp après avoir envoyé un technicien pour se rendre compte de la qualité des lits, accepte d’effectuer le transport Tournai – Boechout. Les bénévoles de la Mutuelle avec l’aide d’un chargeur de l’armée s’occupent du remplissage des camions. Un grand merci à eux !

Il fallait faire vite car l’armée souhaitait récupérer l’usage de son hall de sport où étaient entreposés les lits. Sinon c’était peut être la mise à la mitraille…

Karibu KalemieKaribu Kalemie

Chargement des lits entreposés à l’école militaire de logistique St Jean à Tournai avec les bénévoles de la Mutualité Chrétienne Hainaut Picardie

Des caisses de bananes remplies de vêtements : Françoise propose de récupérer plus de 400 caisses de bananes remplies de vêtements entreposés dans deux garages à Bruxelles.

Les besoins sont tellement énormes et si nous réussissons à expédier les lits, les cartons pourraient être placés dans les vides.

Alors, à nouveau, Wereld Missiehulp est interpellé : Il accepte de les enlever dans sa tournée de récupération de vêtements ; des amis de Françoise aident au chargement.

Mais déjà des livres s’entassent dans les garages, don de la bibliothèque Sainte Famille – Bruxelles, de La Poudrière à Péruwelz , des élèves de l’Institut d’Enseignement Supérieur Economique – ISES, des chaises roulantes sont récupérées par José auprès de la Mutuelle libre de sa région…

Entretemps, des élèves de l’Institut Onze-Lieve-Vrouwinstituut de Berchem sont mobilisés par Jean Claude, professeur en économie pour créer une micro entreprise solidaire ayant l’AMIKAL comme bénéficiaire, les Peace Makerz. L’anné suivante ce sera au tour des Kalemie Fundraise d’être concernés par l’aventure…

ACS WWACS WW

Heureusement, Wereld Missiehulp a de grands hangards situés dans un camps militaire britannique désaffecté près de Boechout…

Toutes ces démarches représentent déjà un coût considérable, en temps, en mails et téléphone, en kilomètres parcourus…

La question : Où trouver l’argent pour payer les frais d’expédition ? Un container tout compris sur Kalemie coûte près de 8.500 euros…

Les semaines passent…

Simon Pierre Iyananio, alors vicaire général du diocèse de Kasongo très actif dans les propjets de développement dans sa région natale est en Belgique. Il était co fondateur du projet de Centre Culturel Multi média de Kalima avec Thierry et 3TAMIS de Bukavu. Naturellement, une réunion était prévue.

La rencontre se fera à l’ACS La Hulpe, occasion d’en apprendre sur les autres projets de Simon Pierre et faire connaissance avec ses partenaires; des synergies pourraient se faire entre nous, sait-on jamais…

Kalima est situé à 100 km de Kindu, capitale de la province du Maniema.

L’ACS a un projet de réhabilitation de l’hôpital et d’un dispensaire mobile. Philippe Matthis, président de lASBL Destination Congo est présent. Sa toute nouvelle ASBL a comme mission principale de trouver le financement pour l’expédition de container à destination… du Congo.

ACS WW

Pour Arnold Felix, président de l’ACS, il ne fait aucun doute que ces lits seraient une opportunité d’alléger un peu la souffrance des malades, effaré d’avoir découvert les conditions inhumaines dans lesquels les malades vivent, lors des voyages de reconnaissance de l’ACS à Kalima…

ACS WW

Des lits contre un projet commun d’expédition ? L’ACS et Destination Congo comprennent immédiatement l’intérêt de coopérer et de mettre les énergies en commun.

D’autant que tous les containers passeront par Kalemie et l’AMIKAL a déjà l’expérience de la réception de container.

Un projet est donc introduit à la Coopération belge par Destination Congo et tant qu’à faire, pour 8 containers, soit un budget de 66.000 euros !

Le projet est dynamique : il met en oeuvre une suite d’opérateurs, qui tour à tour coopèreront à sa réussite.

Janvier 2009 – Le projet présenté par Philippe Matthis – Destination Congo est accepté par la Coopération belge

Qui disait que rien ne pouvait se faire ?

Alors José, Lidvine, Guy, Murielle, d’autres encores, se débrouillent pour obtenir en dernières minutes des médicaments, du petit matériel médical, des imprimantes…

Jacqueline qui organise des vélo safari au Katanga, a récolté des vélos certes usagés mais qui seront réhabilités à Kalemie en prévision d’une nouvelle aventure cycliste.

Jean Claude de l’ACS, aidé de leurs bénévoles, a accepté de récupérer ces vélos et, de prendre lors d’un voyage vers Wereld Missiehulp, les nombreux colis entreposés dans un garage de Bruxelles. Une chouette aide !

Et les matelas ? Des lits, d’accord mais sans matelas, le fer c’est plutôt inconfortable… Nous étions frustrés de ne pas y avoir pensé suffisament à l’avance. Le jour de l’empotage, nous découvrons quantité de matelas avec housse plastique entreposés dans le hangar… Certains croient en la grâce divine… Une opportunité que Jean Claude a su négocier. A nouveau, merci Wereld Missiehulp !

ACS WW

Mars 2009 – Une conférence de presse est organisée pour remercier les bailleurs tant du projet ACS que du projet Karibu Kalemie / AMIKAL.

Beaucoup de monde et la presse et la TV avaient été invités en ce début mars par l’ASBL ACS WorldWide et l’ASBL Destination Congo,toutes deux de La Hulpe, pour la présentation du projet de l’ACS et de Karibu Kalemie / AMIKAL.

ACS : la mise en place d’un SAMU (Service d’aide médicale urgente) à Kalima, au cœur du Maniema.

Karibu Kalemie : Appui aux intitiatives de développement de l’AMIKAL par l’envoi de livres, de lits médicalisés, de vêtements et divers matériels.

Karibu KalemieKaribu Kalemie

Les invités ont été impressionnés par l’ambition et la cohérence du projet, par le professionnalisme avec lequel il est mené et par son caractère humanitaire incontestable.

Karibu Kalemie

ACS World Wide – Avec l’envoi de 4 conteneurs remplis de matériel médical et d’une ambulance, l’ACS WorldWide et sa partenaire ACS-Congo entrent en phase d’exécution d’un très important projet qu’ils préparent depuis deux ans : la création d’un système d’aide médicale urgente à Kalima, à une centaine de kilomètres de Kindu.

Arnold Félix, Président de l’ACS, et Jean-Claude Denis, Chef de Projet, ont rappelé l’inacceptable situation dans laquelle se trouve la population après des années d’isolement et de troubles : espérance de vie tombée à 45 ans, une terrible mortalité infantile : 205 (!) enfants sur 1.000 meurent avant d’avoir 5 ans…, accidentés et malades amenés en brouette au dispensaire …, revenu moyen proche de 1 $, etc.

Plusieurs autres intervenants prêtent leur concours pour la réussite de l’entreprise : en particulier, l’Ordre de Malte, dont la représentation diplomatique à Kinshasa a proposé ses compétences et son expérience ; et également la MONUC (mission militaire de l’ONU en RD Congo) qui mettra à disposition ses moyens de manutention de conteneurs tant à Kalemie qu’à Kindu ; à charge au diocèse de Kasongo et des partenaires locaux de trouver les moyens de leur faire franchir le fleuve Congo à Kindu et les acheminer jusqu’à Kalima.

Tout ceci n’aurait pas été possible si la Coopération belge n’avait pas financé en 2004 la reconstruction du pont ferroviaire de Nyemba pour environ 2 millions d’euros. Le ministre Armand De Decker a inauguré le nouveau pont en mars 2007. L’ancien avait été emporté par une crue de la rivière Lukuga, en 1997… Et pendant 10 ans, la voie ferrée reliant le Katanga, les Kasaï et le Maniema au port de Kalemie avait été inutilisable … isolant ainsi totalement le Maniema, et obligeant le Katanga à recourir à d’autres moyens pour exporter ses produits.

Le présent projet parmi d’autres, justifie l’investissement que la Belgique a consenti à Nyemba. Lire le dossier Pont ferrovière de Nyemba

Yes, we can … reach the Maniema ! Article extrait du blog TAM-TAM – Les présentations en powerpoint sont hégergées sur le blog TAM-TAM, La voix des partenariats de la région de Kasongo – Maniema

Avril 2009 – Les containers sont chargés à Wereld Missiehulp te Broechem entrepôts.

Incroyable ! Alors que l’estimation la plus optimiste sur le temps de chargement prévoyait deux jours, tout aurait été fait en un seul, si les derniers containers étaient disponibles…

Si parfois le temps semblait long dans le froid, heureusement qu’il y a eu beaucoup de monde, nous aurions tous été sur les genoux…

Il semblait intéressant de demander à Dinna, une étudiante de Liliane d’établir la liste des bénévoles pour montrer la diversité de leur origine !

PRENOM
NOM
ORIGINE
ORGANISME
1
Bernard DELBECQ Belgique
ACS
2
Didier STEVENS Belgique
ACS
3
Dominique SCHRAUWERS Belgique
ACS
4
Edouard RAUVROY Belgique
ACS
5
Etienne WAGEMANS Belgique
ACS
6
Jean-Claude DENIS Belgique
ACS
7
Thomas FRANCIS Belgique
ACS
8
Claude ARMAND Congo
Etudiant EFS
9
Félix RUGIRA Congo
Etudiant EFS
10
Di STIJGMANS Belgique
Etudiant Institut / Pulhof
11
Jonas DECLEMCK Belgique
Etudiant Institut / Pulhof
12
Jonin Espagne
Etudiant Institut / Pulhof
13
Dinna TOUFFALI Maroc
Etudiant ISES
14
Mirabelle IDY Congo
Etudiant ISES
15
Nadia EL KHONSSI Maroc
Etudiant ISES
16
Nobel NIMPAGARITSE Burundi
Etudiant ISES
17
André MORCRETTE Kalemie
Karibu Kalemie
18
Annie FAUCONNIER Kalemie
Karibu Kalemie
19
François MIJST Belgique
Karibu Kalemie
20
Jean-Claude VAN DAMME Belgique
Karibu Klm/ Institut-Pulhof
21
José DE BAETS Kalemie
Karibu Kalemie
22
Liliane SCHRAUWEN Kalemie
Karibu Kalemie / ISES
23
Thierry CARTON Belgique
Karibu Kalemie
24
René THYS Belgique
Wereld Missiehulp
Liste établie par Dinna – Etudiante ISES

Bien évidemment, les absents, sympatisants de l’ACS et Karibu Kalemie étaient de coeur avec nous !

Un tout grand merci à Wereld Missie Hulp et particulièrement à Rosette Van Passel qui nous a suivi depuis le début et à Jean Claude Denis de l’ACS la Hulpe, qui s’est intégré dans notre projet commun avec beaucoup de finesse et de coeur ! Association à découvrir absolument via son site web : Wereld MissieHulp !

Le matériel expédié en 2009 pour Kalemie

> Des lits quasiment neufs ! 119 lits ont été chargés, dont 71 pour Kalemie…. Chaque container peut contenir 18 lits.

Le rapport matériel / coût ? Quel que soit le matériel expédié, le coût du transport reste le même. Ici, la quantité de lits et leur qualité, vaut l’entreprise. Le prix en avril 2008 d’un lit médicalisé électrique est évalué à 990 € TTC pièce, départ fournisseur, vraisemblablement en provenance de Chine.

Intérêt d’un lit médicalisé, en fer et conçu par des professionnels: Ne faudrait-il pas mieux fabriquer ces lits sur place car cela donnerait du travail et serait plus économique ? Des médecins congolais affirment qu’un lit en bois est une catastrophe en termes de gestion des infections, entretiens, etc. Ils en ont fait l’expérience. Il est lourd et mal adapté, plus facile encore à abîmer.

En fer, il n’est pas certain qu’à Kalemie, l’on trouve suffisamment de fer convenant à ce genre de fabrication et des gens de métiers pour réaliser les soudures adéquates et disposer des machines outils. Le lit médicalisé n’est pas un simple lit, ici le sommier est une tôle perforée – ce qui est une pièce importante face aux sommiers en ressort; il y a des systèmes de basculement partiel, etc.

Les bénéficiaires. Le confort du patient est une chose importante pour la guérison et pour le personnel soignant ou d’entretien. Ce n’est pas du tout négligeable et très valorisant pour tous de se dire cela ! D’autres, les chagrins perpétuels, diraient que ce n’est rien par rapport aux énormes besoins de l’hôpital… Ils oublient que sans la goutte d’eau, l’océan n’existe pas… et tout aussi important de se rappeler que le projet est à l’image de l’adage sur le don d’un poisson ou de l’apprentissage à pêcher.

> Des livres. A la suite du renforcement de la petite bibliothèque de l’université, l’idée a été de créer une bibliothèque publique dont l’AMIKAL est le gestionnaire. Il reste à organiser des conventions avec les écoles pour qu’elles s’impliquent dans le projet et en bénéficient.

Aujourd’hui, la bibliothèque publique de l’AMIKAL Kalemie est une réalité…

Parfois des livres neufs ont été donnés comme par les éditions de Boeck pour des livres pédagogiques, grâce à Mireille, ou par Terres et vie, très actif dans la région via Diobass, pour des livres destinés aux paysans d’Afrique via les écoles…

Des tables et des chaises ont été achetés grâce à Andrée et Jean Claude. Une formation à la gestion d’une bibliothèque est prévue bien que Liliane ait donné les bases à John, le responsable de la bibliothèque. A terme, une gestion informatisée devra être mis en œuvre.

> Des vêtements. Près de 400 caisses de bananes remplies de vêtements triés étaient entreposés dans deux garages à Bruxelles. Au départ, l’idée d’envoyer des vêtements n’était pas envisagé sauf exception, car le rapport valeur / coût d’expédition est très médiocre. Et puis cela demanderait du temps pour faire le tri, certaines personnes n’hésitant pas à se débarasser de vêtements sales ou très usés.

La distribution de vêtements là-bas, pourrait faire concurrence au commerce local de la friperie ou du petit artisanat important en termes d’économie locale, de la « coupe couture »… Mais ici, la situation est différente : la quantité y est, et les besoins sont tellement énormes ! Les cartons ont été placés entre les lits et dans les vides, autant de volume exploité.

> Des chaises roulantes, du petit matériel médical, des médicaments, du matériel informatique, des vélos… Au fil du temps, l’équipe de Karibu Kalemie a réussi à réunir d’autres matériels. Certains sont de qualité, comme les chaises roulantes, le matériel médical, mais il faudra évaluer si d’autres comme des imprimantes avec les problèmes de drivers et de cartouches difficiles à trouver sur place, de vieux vélos récupérés dans les déchetteries du Brabant wallon, ont été un bon choix étant donné le coût pour leur enlèvement, l’entreposage, la gestion du projet, etc… Il faut qu’expérience se fasse. L’AMIKAL nous dira ce qu’il en pense.

L’empotage chez Wereld Missiehulp :

Containers de 20 pieds, également connu sous le nom de container 6 mètres.  Le volume de 2 containers de 20 pieds soit : 2 X 33 m³ = 66 m³ correspond au minimum exigé par la coopération belge pour l’obtention du subside.

Dimensions Intérieures
Longueur 5.919 m
Largeur 2.340 m
Hauteur 2.380 m
Ouverture des portes
Largeur 2.286 m
Hauteur 2.278 m
Poids / Tare
1900 kg
Capacité en Volume
33m³
Capacité de Chargement Marchandises
22.100 kg

NB : Les 4 containers « dernier voyage » seront donnés à l’AMIKAL qui pourra en disposer librement, le cas échéant, les vendre afin de couvrir certains frais non supportés par les associations partenaires.

Pour en savoir plus sur l’invention des containers et les dimensions, cliquez ici.

CAVKalemieCAVKalemie

Kalemie, 8 août 2009

Une grande satisfaction de voir des personnes installées dignement à l’HGR Kalemie…

Bibliothèque de l’AMIKAL. Grâce au nouvel arrivage de livres dont beaucoup sont destinés à l’enseignement, la bibliothèque de l’AMIKAL augmente son offre en qualité. Espérons que l’UNICEF ou d’autres structures interviendront pour soutenir cette initiative exceptionnelle, même s’il ne faut pas rêver en leurs capacités à saisir des opportunités.

C’est avec l’enthousiasme et la pugnacité des membres de l’AMIKAL, particulièrement Mr Barnabé Lubuli, Kafran Kasongo, Justin Kasongo, Edmond Monga, John Mukana, soutenu par leur présidente Sr Euphrasie Beya, l’appui majeur du commissaire de district, Mr Kyoni Ngoy, le soutien déterminant de Mr Geoffroy de Lidekerke, Ambassadeur de l’Ordre de Malte, l’appui de la MONUC et de Pharmaciens sans Frontières, de François Xavier Mybe de Radio Okapi, de Jean Claude Denis de l’ACS et de Philippe Matthis de Destination Congo, que tout cela a pu se réaliser, pour ne citer que les personnes directement concernées par l’action à Kalemie.

Les 8 containers expédiés par l’ASBL Destination Congo en partenariat avec Karibu Kalemie et l’ACS La Hulpe – Belgique, sont arrivés à Kalemie…

Des problèmes de toutes sortes, il y en a eu des quantités à résoudre, vous pouvez l’imaginer ! Une des difficultés a été le problème de l’électricité consécutive à la panne prévisible de la centrale électrique de Bendera. Electricité indispensable pour faire fonctionner la grue du port.

Suite à la difficulté de trouver une solution « électrique » il a même été imaginé de « dépoter – débarquer » l’ensemble des matériels sur le port ou pire, de tout jeter à l’eau (sic), car le bateau Katumbi bloqué, les containers étant mis sur le pont, représentait une perte d’exploitation pour la SNCC division maritime.

Il y avait dans les soutes en attente de déchargement, des moustiquaires, + ou – 18.000 pièces (!) livrés par l’UNICEF OMS. Ces moustiquaires sont remis gratuitement aux mamans lors de consultation prénatale par exemple.

L’attitude négative de la MONUC

La MONUC avait été naturellement contactée pour fournir un groupe électrogène. Tous les efforts de Sr Euphrasie Beya, Supérieure des Sr de Joseph avaient été vain.

C’est grâce à l’intervention de Mr l’Ambassadeur de Lidekerke auprès du chef de la MONUC à Kinshasa que la MONUC Kalemie s’est mobilisée pour mettre à disposition un groupe électrogène de 75KVA et ses camions pour le transport.

Le prétexte avancé était que l’administrateur était en vacances, que le seul groupe en état était celui de l’aéroport, qu’un autre groupe était en panne…

Kinshasa l’a sommée de réparer le groupe durant la nuit, comme priorité des priorités : fournir de l’électricité à la grue pour DECHARGER LES CONTAINERS.

« Curieusement », le lendemain, quel fut notre surprise de  découvrir que ce groupe servait au port pour décharger des caisses de bierre !

Le responsable nous a fait croire qu’il n’avait pas reçu de lettre de mission pour le déchargement. Il fallut à nouveau se déplacer au bureau central de la MONUC pour le DG ai daigne nous revevoir l’après-midi, pour qu’enfin, vers 16h30, les opérations de déchargement puissent commencer…

Suite une panne dûe au câble sorti de sa gorge de poulie, le déchargement pris fin tard dans la nuit.

CAVKalemie

Bon, heureusement, qu’à La porte, le resto de chez Maître Kafran, secrétaire de l’AMIKAL, il restait quelques bierres pour fêter ça !

La remise du matériel à l’HGR

L’inauguration fut l’occasion d’interpeller M. Adalbert Manda, Médecin Chef de District sanitaire du Tanganyika pour qu’il accepte de fournir la maternité en moustiquaire, avec l’idée que toutes les mamans ne vont pas à la consultation et qu’elles ont à être protégées comme leur enfant dans leur premier jour de la vie du risque de la malaria. Ce qui fut fait. Espérons que cette initiative se poursuive dans le temps…

CAVKalemie

Mais ce qui compte, c’est ce qui est arrivé là, ces lits, ces livres, ces chaises roulantes et les autres matériels !

CAVKalemie

M. Barnabé Lubuli, représentant légal de l’AMIKAL ASBL a eu le plaisir d’effectuer la remise officelle du matériel en présence des autorités et des médias, le samedi 8 août 2009. Voici son discours…

CAVKalemie

ACS Kalima – L’AMIKAL – Kalemie a respecté son contrat.

L’AMIKAL a effectué le suivi de l’expédition des 4 autres containers sur Kindu via la SNCC, afin que le projet de la réhabilitation de l’HGR – Kalima se poursuive.

Ceci sans rémunération autre que celle de disposer des 4 containers dernier voyage restés à Kalemie, pour couvrir leurs frais dont une partie fut consacrée à la « motivation » des fonctionnaires des nombreux services de l’Etat malgré l’exonération de taxe d’importation sous couverture Ordre de Malte, les services de la SNCC, etc. …

Commentaires

Y a t il d’autres choses de plus important à faire avec cet équivalent euros ? Certainement, mais quoi ? En fait le projet majeur demandé par l’AMIKAL était la réhabilitation de la salle d’opération de l’HGR Kalemie. Alors ce projet de container « lits – livres – vêtements – chaises roulantes – etc.» sert de test de comportements de tous les partenaires dans leur volonté d’être des entrepreneurs responsables, pour tourner la page à des années d’abandon.

Et puis nous sommes qu’au début de notre organisation, et le temps libre, les moyens, etc. de chacun sont limités, que ce soit en Europe ou à Kalemie. Il est important de rester bien en lien avec nos capacités d’action et de faire avec ce qui est possible.

Ce projet se fait bien en accord avec les partenaires locaux ? Oui, car la première chose qui a été faite c’est de demander l’accord des bénéficiaires en respectant le principe du partenariat gagnant – gagnant.

Nous avons commencé par des livres, des cahiers et des bics, quelques jouets, aujourd’hui ce sont des livres, du matériel informatique et des lits qui arrivent à Kalemie, plus tard  d’autres actions plus complexes, comme souhaité, un pack complet de matériel pour la salle d’opération de l’hôpital général de référence là où les plus démunis peuvent encore se faire soignés, et en même temps produire une réflexion sur « L’hôpital aujourd’hui » avec des spécialistes du développement durable.

Nous en sommes qu’au début.
L’avenir appartient aux optimistes !

Les organisations partenaires directement liées au projet :

> ACS La Hulpe & ACS World Wide pour la coréalisation du projet d’expédition

> AMIKAL ASBL pour la réception des containers à Kalemie, la distribution et le suivi du matériel aux destinataires de Kalemie

> CAVK Centre audiovisuel de Kalemie. Membre de l’AMIKAL et partenaire des 3TAMIS, le centre est actif dans les domaines de l’éducation à la citoyenneté par l’image.

> Destination Congo ASBL pour le projet expédition des containers

> Freight Africa L’expéditeur Anvers – Kalemie

> Karibu Kalemie pour le partenariait avec l’AMIKAL, la récolte du matériel et les négociations avec Wereld Missie Hulp, Destination Congo et ACS

> Ministère belge de la Coopération pour le financement du transport des containers

> MONUC Kalemie pour la logistique

> Pharmaciens sans Frontières pour l’entreposage des containers à Kalemie, le temps du dépotage

> Ordre de Malte – Kinshasa pour son soutien à l’exonération de taxes à l’importation en RDC

> Sr de Saint Joseph A.E. Co-initiatrice du CAVK et de l’AMIKAL, très active dans les domaines de l’éducation, de la santé, du développement, de la formation professionnelle…

> Wereld MissieHulp – Boechout pour la logistique et l’entreposage du matériel avant expédition

> 3TAMIS dont le CAVK est partenaire, impliqué dans l’appui à la professionnalisation des structures et la valorisation via le Web de leurs activités et celles de leurs partenaires.

Un tout grand merci pour l’engagement et la volonté de réussir ces deux fabuleux projets, fabuleux parce que l’oeuvre de personnes d’ici et de là-bas, au coeur et à l’énergie incroyable.

Et il en faut de la persévérance parce que comme vous pouvez l’imaginer, la réalisation de ces projets est pleine de rebondissements, mais les problèmes ont été dépassés les uns après les autres…

Pour en savoir plus

> Blog TAM-TAM 

> Siprodepa 

> L’ambulance mise en boîte pour Kalima – L’avenir

> Un tout terrain pour Kalima – (06/03/2009) – La dernière heure


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite. Copyright 3TAMIS

Aller à la barre d’outils