Kalemie – Moba Don de sang et sécurité de transfusion

Renforcement des capacités des prestataires de Kalemie et Moba sur la sécurité transfusionnelle du sang

Dans le cadre du Pooled-Fund I 2008, l’OMS et le CPTS ont décroché un projet pour appuyer la SECUTRANS dans les Zones de Santé de Kalemie, Nyemba, Moba et Kansimba.

Le projet vise à collecter et qualifier 4.500 unités de sang en promouvant le don bénévole dans la communauté, en dotant 16 sites en intrants et en assurant les mesures de précaution universelle.

Le budget est de 240.000 USD. Il couvre la période de septembre 2008 à mai 2009

CAVKalemie

Etaient présent:

Giscard KAMPAPA, Directeur du CPTS Katanga
Nicolas ILUNGA, Laborantin du CPTS
Dominique MALANGO, Chargé de la Promotion du don bénévole
Jean Marie TSHILUNGU, Point Focal CPTS Kalemie
Juvénal MUKUTA, MEP Surveillance, OMS Kalemie

Une mission préparatoire a été effectuée au mois d’octobre. Celle-ci a permis de partager l’information sur le projet avec les différents acteurs, de fixer le cadre des résultats escomptés par structure, d’harmoniser le chronogramme des activités avec les acteurs du terrain et les autorités médicales et de contribuer au ramassage actif des données sur la sécurité transfusionnelle dans les 4 ZS ciblées.

67 prestataires ont été formés à Kalemie et à Moba

Sur les 33 participants prévus, 40 ont été formés à Kalemie dont 6 de sexe féminin.

Sur les 27 participants prévus à Moba, 31 ont été formés dont 7 de sexe féminin.

Le surplus est constitué des participants libres.

Au total, il y avait 16 médecins, 30 infirmiers, 15 laborantins, 6 leaders communautaires et 4 autres participants libres.

Au cours de ces deux sessions de formation de 5 jours chacune, les participants ont suivi des plages concernant la politique nationale de la sécurité transfusionnelle en RDC, la transfusion sanguine et les risques liés à l’acte transfusionnel, les indications de la transfusion sanguine, le don de sang (prélèvement, préparation et conservation, qualification et distribution), acte transfusionnel (indication, choix du produit sanguin et surveillance), l’assurance qualité, la biosécurité, le système d’information sanitaire, l’hémovigilance et traçabilité, le cadre des résultats du projet.

Pour la méthodologie, les facilitateurs ont recouru aux présentations interactives, aux travaux en groupes suivis des présentations en plénière et à la démonstration pour renforcer les capacités.

Deux campagnes expérimentales de collecte ont été organisées

A l’issue de la formation théorique, une campagne démonstrative de collecte de sang a été organisée dans chaque site (Kalemie et Moba).

Des séances de sensibilisation de proximité dans les écoles et des émissions radiodiffusées ont été organisées pour promouvoir le don bénévole dans la communauté.

CAVKalemie

La sensibilisation de proximité a atteint environ 480 personnes (300 à Kalemie et 180 à Moba) et les chaînes de radio ont couvert approximativement 60% de la population cible.

Sur 160 personnes attendues (100 à Kalemie et 60 à Moba), soit le tiers des personnes sensibilisées, 69 sont arrivées sur le site de collecte (50 à Kalemie et 19 à Moba), soit un taux de réponse de 43%.

CAVKalemie

Sur l’ensemble des personnes examinées, 24 ont été exclues (âge inférieur à 17 ans et supérieur à 60 ans, menstrues, haleine alcoolique, cure antipaludique en cours, état de maladie : diabète, brûlure…) et 45 poches de sang ont été collectées (32 à Kalemie et 13 à Moba).

Elles ont été expédiées au CHRTS (Centre hospitalier de référence de transfusion sanguine) pour qualification biologique avant d’être dispatchées dans les différents CTS et PTS de la place.

Etapes ultérieures:

Formation de 200 pairs recruteurs début février 2009

Dotation des intrants et équipements en février 2009

Appui à 3 radios communautaires locales pour la production de 50 émissions( PAREC (Paix et Reconciliation), RTNC à Kalemie, RCMO (Radio communautaire de Moba) à Moba)

Appui aux activités de sensibilisation de proximité pour promouvoir le don bénévole de sang

Sr Christine BUSHIRI

Petit lexique :

CHRTS : Centre Hospitalier de Référence de Transfusion Sanguine

CTS : Centre de Transfusion Sanguine

PTS : Poste de Transfusion Sanguine

MEP: Médecin Epidémiologiste Provincial, c’est le représenatnt de l’OMS dans une province, ou future province comme Kalemie

SECUTRANS : Sécurité Transfusionnelle

ZS : Zone de santé

1. Le CHRTS se trouve dans les hôpitaux généraux de référence, pas seulement dans les villes. Dans le cadre de ce projet, les CHRTS se trouvent à l’Hôpital de Kalemie et de MOBA;

2. Pour la répartition des poches entre CHRTS et CTS et PTS; il y a 2 techniques. Le projet va rendre disponible des poches vides dans ces CTS de manière à avoir la possibilité de transfuser à chaud. Mais comme ils auront des glacières, ils pourront aussi bénéficier selon le niveau de leur consommation, des poches prélevées lors de collectes mobiles.

Le transport se fera dans des glacières avec une moto que le projet va doter au District médical. La conservation sera faite au frigo selon les normes;

3. Les pairs recruteurs proviennent des associations à moindre risque d’infection à VIH et à vocation altruiste, ç’est à dire éduquées pour aider les autres. Dans le projet, nous avons retenu la Croix-Rouge, Les scouts, les groupes de la pastorale des jeunes (Kizito, Anuarite,…)

4. En général, les communautés n’acceptent pas tout de suite la pratique de don de sang. D’où la nécessité de sensibiliser suffisamment.

Pour Kalemie et Moba, la situation s’aggrave encore par la prolifération des églises comme les Témoins de Jéhovah qui sont hostiles à la pratique transfusionnelle.

Mais les résultats obtenus lors de cette première collecte nous rendent optimistes quant à l’avenir. Il faut sensibiliser davantage;

Il n’y a pas encore de réseau de donneurs. Mais avec les activités de promotion de don bénévole, des réseaux vont se mettre en place;

5. Pour les tests, il n’y a pas de problème car le projet prévoit une dotation de 450 kits de 100 tests pour couvrir 4.500 dons de sang. Des dispositions sont prises pour la pérennisation en prévoyant une petite caisse avec les quelques recettes qui seront faites.

Il faut noter que la transfusion (intrants et services) va coûter environ 3 dollars pour être accessible à la population. Avant, elle pouvait atteindre 50$;

6. Statistiques. Il faut retenir que Kalemie et Nyemba ont fait 3.381 transfusions en 2007 avec un taux de séropositivité VIH de 5% auprès des donneurs; Moba et Kansimba ont fait 503 transfusions avec un taux de séropositivité VIH de 9% la même année.

Docteur Casimir MANZENGO


L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite.Copyright 3TAMIS