En route pour 2018 …

L’année 2018 succède à une année parsemée d’invectives de tout genre à travers le monde. La politique internationale, l’économie, le flux des migrants et leur calvaire aux côtes d’Afrique du Nord et la fameuse Mer Méditerranée qui n’est jamais devenue Mer Rouge après des milliers de corps engloutis. En Afrique c’est un élan de démocratie étouffé mais persistant, à la manière du printemps arabe et la course vers les indépendances des années 60.

Dans un tel environnement, où va l’homme, maître de la Planète, mais également victime de celle-ci ? La course effrénée vers l’industrie moderne ne donne aucun répit à notre Terre. L’homme recherche toutes les ressources existantes et les exploite à fond dans le but de se faciliter la vie. Le résultat est contraire. La pollution de l’air, du sol, du sous-sol et des eaux se retourne contre sa santé et décime à petit feu des vies entières. Les perturbations climatiques, alimentaires et sanitaires s’observent et il devient difficile de les contrer en dépit des avancées de la recherche scientifique de pointe.

Face à ce triste tableau, vaut-il encore mieux vivre 2018 et la suite ? Bien sûr que oui ! Il est question d’affronter cette nouvelle année avec la détermination de changer de comportement si on prend conscience de ce qui se passe et ce qui vient de se passer dans ce passé le plus proche. La prise de conscience passera par des engagements effectifs à mettre l’homme au cœur d’un monde plus équilibré où chacun vit par ses droits les plus fondamentaux. Une solidarité sincère amènerait à comprendre que partout où l’on est on joue un rôle important comme le maillon d’une chaine pour rétablir la planète dans son équilibre d’antan. Que les nouvelles technologies à notre disposition nous y aident parce qu’elles rassemblent les peuples au sein d’un monde devenu comme un seul village.

Pour la part de 3TAMIS dans le rétablissement des droits de la planète Terre, les artistes du Kivu et l’Est de la RDC vont inviter d’autres artistes de toutes disciplines au rendez-vous du Festival de Bukavu ‘’FESTBUK’’ en deuxième quinzaine du mois d’août 2018. Et déjà, durant l’année, des formations et des voyages pour les meilleures prestations sont envisagées en vue de rassembler des peuples sur des thématiques développées par la culture et les arts universels.

 

 

Franck Mwese, Coordinateur


'En route pour 2018 …' has no comments

Be the first to comment this post!

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

L'utilisation totale ou partielle de n'importe quel contenu de ce site est soumise à la condition de référencer celui-ci correctement. L'utilisation commerciale est proscrite sauf autorisation explicite.Copyright 3TAMIS