Aller à la barre d’outils

Des artistes unis par un événement

Le Festival de Bukavu, 10ème édition

Le Festival de Bukavu est resté un événement unificateur et rassembleur des artistes de Bukavu, de la RDC d’Afrique et du monde. Ceux qui le soutiennent en ont eu des échos et ceux-là qui ont fait le déplacement d’été de chaque année à Bukavu. Le fait qu’il est pluridisciplinaire et que les jeunes en vacances s’y intéressent et sont stimulés à entreprendre dans les arts,  les artistes de l’extérieur de la province manifestent chaque année l’intérêt de les rencontrer et échanger  de pratiques.

En 2019, la dixième édition du Festbuk a été spéciale par rapport aux précédentes au sens où elle s’est déroulée en en deux phases. La première a connu le soutien financier  de Wallonie-Bruxelles internationale,  la Banque Commerciale du Congo, la Bralima, Sighted Design et Orange. La deuxième qui était une demande spécifique des jeunes pour la finale musicale moderne du Festival s’est déroulée en milieu universitaire de l‘Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu. La Délégation de l’Union Européenne à Kinshasa par le biais de la Cellule d’appui à l’Ordonnateur national du Fonds Européen pour le Développement (COFED) y a répondu par un appui financier conséquent.

Menus à la carte pour les deux phases

A l’entrée

Et le plat final

Des jeunes longtemps sans espace

Quatorze ans de parcours difficile dans une ville où il est difficile d’accéder à un espace culturel stable pour des manifestations de grande envergure, reste un problème qui interpelle la sensibilité des dirigeants qui se sont succédé sans solution. Les jeunes et la culture sont demeurés un souci mineur pour la classe politique du Kivu et du pays de manière générale. 

Les jeunes ont pris en mains la responsabilité du Festival de Bukavu sont accompagnés par 3TAMIS pour dire non à la stigmatisation et l’instrumentalisation de ceux-ci. Ils doivent cependant trouver un espace stable et permanent pour que leurs activités culturelles ne soient pas nomades et aléatoires

Avec les partenaires intéressés à cet élan des jeunes vers une culture plus stable et durable, des tractations continuent au niveau du gouvernement provincial en  de plaider pour un espace culturel dédié aux jeunes. Il leur permettra de jouir de leurs talents artistiques et créer aisément de l’emploi tant que ce sera possible. Voilà un plaidoyer issu de ce festival émaillé de formations et de représentations culturelles nationales et régionales.

Le bilan

Le nombre total des artistes qui ont presté a été de 196 dont 118 de deux Chœurs classiques, 6 de théâtre, slam et comédie, 22 de performances, 22 de danse traditionnelles  et percussion et 28 musiciens de toutes générations de 20 à 35 ans, et 40 à 77 ans ont touché directement un public avoisinant 2300 personnes sur les espaces publics/stadium. Le cinémanumérique ambulant financé durant toute l’année par Africalia africalia.be à la rencontre du public sur des espaces de plein air a rassemblé 2500 personnes. Les formations ont servi au total 72 personnes dont 23 femmes.

Rendez-vous 2020

L’appel à candidature sera lancé au même moment que le rappel aux sponsors en mi-février 2020. Les artistes sont attendus des USA, d’Europe et d’Afrique. 

C’est grâce à la détermination des artistes talentueux et l’intérêt des sponsors que le FESTBUK 2020 peut de nouveau répondre à la volonté et aux attentes de tous.

Francis Nshokano -Shok

Liens : ttps://africalia.be , https://eeas.europa.eu/delegations/dr-congo-kinshasa_fr , http://www.sighteddesign.com/index.php/about-us , https://www.facebook.com/bukavuexplorer/  , https://www.bcdc.cd/fr/ ,  http://www.wbi.be/ ,  http://www.orange.cd/ ,  https://bralima.net/

Détails, voir le rapport 2019 en PDF dans dossier 3TAMIS


About


'Des artistes unis par un événement' has no comments

Be the first to comment this post!

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published.

Images are for demo purposes only and are properties of their respective owners.
Old Paper by ThunderThemes.net