Rumba congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco

Classé dans : FestBuk, information site | 0

L’édition du Festival Rumba Parade de Bukavu  du 8 au 10 octobre 2021 est bien tombée car elle soutient le processus attendu de l’inscription de la Rumba Congolaise au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO ce mois  de décembre 2021

Les trois jours du Festival organisé à l’Espace Culturel Kwetu Art –ECKA- ont mis sur la scène 12orchestres dont les musiciens ont l’âge variant entre 18 et 78 ans. Ils ont été précédés par une formation technique de son et de lumière réunissant 14 techniciens  issus des provinces autour du staff technique du Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa. Il y a eu un  du Kongo Central, cinq de Kinshasa, un du Kasaï, un de Tshopo, un du Haut-Katanga, un de Nord-Kivu et quatre du Sud-Kivu.

Cette tournée de Bukavu a été financée par l’Union Européenne via le Pôle EUNIC qui rassemble quatre centres culturels européens (Goethe Institute d’Allemagne, Camoes du Portugal, Centre Wallonie-Bruxelles et l’Institut Français), ainsi que les chancelleries d’Italie et d’Espagne. Il est porté par le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa.

Cette tournée de Bukavu a été financée par l’Union Européenne via le Pôle EUNIC qui rassemble quatre centres culturels européens (Goethe Institute d’Allemagne, Camoes du Portugal, Centre Wallonie-Bruxelles et l’Institut Français), ainsi que les chancelleries d’Italie et d’Espagne. Il est porté par le Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa.

En perspective de l’inscription de la Rumba, Brain Tshibanda a recommandé à tous les artistes intéressés de commencer à penser aux projets culturels et artistiques qui seront inscrits dans la suite de l’événement attendu le 19 décembre 2021.

A l’issue du dernier conseil des Ministres du mois de novembre  2027, de la RDC, Madame Catherine Kathungu Furaha en charge du Ministère de la Culture et du Patrimoine, a précisé qu’une session préparant l’inscription de la Rumba sera tenue à Paris du 13 au 18 décembre 2021.

Le « patrimoine culturel » a changé de manière considérable au cours des dernières décennies, en partie du fait des instruments élaborés par l’UNESCO.

 Le patrimoine culturel ne s’arrête pas aux monuments et aux collections d’objets. Il comprend également les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants, comme les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers ou les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel. https://ich.unesco.org/fr/qu-est-ce-que-le-patrimoine-culturel-immatriel-00003

Pour consulter les Listes du patrimoine culturel immatériel et le Registre des bonnes pratiques de sauvegarde 

https://ich.unesco.org/fr/listes?text=&multinational=3&display1=inscriptionID#tabs

Pour d’autres informations sur la Rumba congolaise :  

https://www.jeuneafrique.com/1165538/culture/la-rumba-congolaise-au-patrimoine-de-lhumanite/

 https://www.adiac-congo.com/content/la-rumba-congolaise-au-patrimoine-culturel-de-lhumanite-130434#:~:text=Il%20ne%20serait%20donc%20pas,de%20g%C3%A9n%C3%A9rosit%C3%A9%20%C3%A0%20son%20%C3%A9gard.

 https://www.france24.com/fr/afrique/20210818-la-rumba-congolaise-esp%C3%A8re-rejoindre-sa-cousine-cubaine-au-patrimoine-mondial

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *