Culture,  information site

2023 ouvre les portes aux artistes chez 3TAMIS

Du cinéma à la Rumba-Mundaba

C’est une année qui renforce les deux formations successives, au Festival de Bukavu par une Master Class et au Kino22 ayant produit deux courtes fictions. L’objectif est de parvenir à faire sortir du lot de tous les intérêts au cinéma quelques excellences qui entreront en compétition nationale et internationale. Car le parcours du cinéaste professionnel est bien long et en appelle à spécialiser certains métiers de la production, comme l’écriture, la réalisation, le cadrage et le montage.

Pourrions-nous espérer que les cinéastes de Bukavu suivront davantage de films et les commenter en vue de pouvoir produire autant ou mieux. Des projections pour petit public spécialisé les attendent au Centre de production audiovisuelle sur programmation en cours.

 

A l’an 1 de l’inscription de la Rumba congolaise, 3TAMIS voudrait continuer à lier ce patrimoine au patrimoine traditionnel du Kivu montagneux et lacustre par le Mundaba bien connu de nos grands-mères. Tsholo Nkésé aux années 80 marqua le mérite d’être le précurseur du Mundaba accommodé à la Rumba Congolaise à sa sortie de l’INA (Institut National des Arts). https://web.facebook.com/tsholonkese2/?_rdc=1&_rdr

De nouveau, à la découverte de Déo Kanozire et des talents exceptionnels de musique dans la ville, il a promis fermement de venir redynamiser le Mundaba pour marquer d’un sceau indélébile cette œuvre au Sud-Kivu et la positionner au niveau mondial. Paris-Bruxelles-Bukavu-Kinshasa sont les villes visées par le premier assaut.

https://web.facebook.com/tsholonkese2/?_rdc=1&_rdr

Spread the love

Un commentaire

  • Déo Kanozire

    Je suis particulièrement heureux d’avoir été découvert et reconnu par le grand artiste Tsholo Nkese qui nous a ouvert les yeux, nous rumbistes du Sud Kivu , aux prodiges de la culture du Bushi Land. Depuis bien longtemps le Mundaba demeure le focus de mes recherches et créations artistiques. Merci à vous tous qui consentez à relayer nos efforts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *