RETOUR HOME page d'accueil
3TAMIS

3TAMIS

Wendy Bashi
En stage à 3TAMIS !

Bukavu, juillet 2008

Wendy Bashi nous raconte son stage à 3TAMIS, effectué pendant le Festival de Bukavu 2008...

Après Jonathan Ortegat, étudiant à l'IHECS en juillet 2006 pendant un des moments forts de l'histoire de la RDC qu'ont été les élections présidentielle et legislative, c'est au tour de Wendy Bashi, étudiante en communication à l'Ulg université de Liège - Belgique, d'effectuer son stage...

Mon stage à 3TAMIS

République Démocratique du Congo, le 15 juillet 2008, je commence une nouvelle aventure dans ma vie d’étudiante : celle de stagiaire.

Je suis en deuxième année de master à l’Université de Liège en Information et Communication.

J’ai opté pour cette destination parce que c’est mon pays et que chaque année à cette époque, 3TAMIS, centre de production de vidéo participative organise un festival. Cette année, c’était la troisième édition placée sous le thème de la renaissance des grands lacs.

Un stage dans un pays, secoué par d’innombrables guerres et autres atrocités, promettait d’être une expérience riche sur tous les plans.

3TAMIS3TAMIS

Pourquoi avoir choisit 3TAMIS ? Nombreuses sont les raisons qui m’ont poussées à m’orienter vers cette institution. La liste est exhaustive mais je vais me pencher sur l’essentiel.

Avant tout, le récent passage d’un étudiant de l’Ihecs m’a conforté dans mon choix. Je me suis dit que l’équipe de 3TAMIS avait l’habitude d’accueillir des stagiaires. Ma seconde et principale motivation est du au fait que la ligne directive de cette maison correspondait à mes attentes. Selon moi, il est primordial de donner une autre image de l’Afrique, pas  celle montrée par certains médias. En effet, lorsque l’on évoque ce continent, les médias véhiculent une litanie de clichés misérabilistes, celle d’une Afrique miséreuse, terrassée par les guerres et la famine, gangrenée par la corruption, dont une bonne partie de la population souffre du VIH.

3TAMIS3TAMIS

Bien sur, il serait malhonnête de nier ces réalités mais ce continent ne se réduit pas à la misère et la pauvreté. Ainsi, la population, délaissée par le pouvoir politique, cherche à se sortir de sa situation. C’est cette réalité qui m’attire et que 3TAMIS cherche à rendre compte et à témoigner à travers ses reportages.

Concernant l’apprentissage en lui-même, je ressors bien entendu riche de connaissances en matière audiovisuelle. En arrivant, je ne me doutais pas de la charge importante de travail qui m’attendait,… Une fois sur le terrain, les choses se sont avérées être plus « compliquées » que ce que j’avais envisagé. Néanmoins, grâce à l’appui et au savoir faire de toute l’équipe, j’en repars avec un bagage considérable et des projets plein la tête.

3TAMIS3TAMIS

Je ne peux donc que conclure, en disant qu’aussi vraisemblable que cela puisse paraître, j’ai quitté Liège pour aller apprendre les rouages du métier de journaliste au Congo. Ceci est à mes yeux, une grande leçon.

Contrairement à ce que l’on peut penser ou imaginer, l’Afrique est loin d’être ce territoire qui baigne dans la barbarie et l’ignorance.

Cette expérience démontre également que des coopérations Nord Sud enrichissantes mutuellement sont bien réelles et nécessaires.

Aussi, à travers cette expérience, j’espère avoir suscité l’intérêt de nombreux étudiants et les invitent à la vivre dans un pays en voie de développement.

Bon nombre d’entre eux en ressortiraient avec une expérience enrichissante sur le plan humain mais ils seraient également bien étonnés de constater que partout à travers le globe, les populations laissées à leur sort sont animés d’une force de conviction qui cherche à faire bouger les choses.

Wendy Bashy

3TAMIS3TAMIS

3TAMIS

3TAMIS

Wendy Bashy - Ulg 2008 - Vidéos :

> Festival de Bukavu 2008 - FestBuk 08

> Festival de Bukavu 2008 - Foire des entreprises

3TAMIS

Haut de page
RETOUR HOME Page d'accueil