Pour bien terminer l’année 2022, le cinéma numérique ambulant s’est croisé avec la semaine culturelle de Bukavu. Cette dernière a fait défiler plus d’une dizaine d’artistes alors que le cinéma a rejoint sur le stade de Kavumu plus ou moins deux cent personnes qui ont été chassées par une pluie torrentielle en cours de projection.

Le cinéma numérique a pris de l’intérêt aussi bien pour le public que pour certains opérateurs culturels. Sortant des murs de l’Institut Français, l’Espace Culturel Kwetu Art (ECKA), le Groupe ASO de Ciriri et le Cercle (CREEIJ) de Bagira acceptent de mettre leurs salles à la disposition de la communauté pour témoigner l’intérêt de soutenir le cinéma.

La pluviométrie abondante a motivé l’initiative de projeter en salles et de mettre à l’abri les cinéphiles. C’est ce qui a inspiré l’aménagement effectué au Centre 3TAMIS afin de mettre les artistes et le petit public en lieu sûr.

L’Institut français de Bukavu est devenu partenaire des projections du cinéma numérique en acceptant de rendre disponibles des films pour lesquels il a le droit de diffusion et en participant à la facilité de la mobilité de l’équipe technique pour ses films.

Spread the love